... qu'il y a un an ...

 J'étais en soins intensifs 

 Que j'ai cru un instant ne plus jamais embrasser mes enfants, mon Amour et mes proches

Que j'ai pensé au Handicap ou au fait de vivre sans en avoir la conscience et que j'en ai pleuré

Que je pleure encore facilement dès que je reparle de cette période

 Que j'ai vu dans ce moment difficile les vrais amis

Que j'essaie de mettre de côté les tracas finalement si bénins du quotidien

Que si j'avais connu Instagram à ce moment là, mes journées d'hôpital auraient été moins longues 

Qu'à cause (grâce?) à l'immobilité qui a suivi je me suis sérieusement mise à la couture et au crochet

Que bon sang, je ne comptais pas laisser tout derrière moi à 35 ans!

 

Allez, je ne voulais pas vous gâcher la journée mais pour moi c'était salutaire...